prédication - Preaching - Ce qui s’est joué aux noces de Cana - What was at stake during the wedding at Cana

, par  Phap , popularité : 16%

Voir la liste des prédications - See the list of our preachings


Voir Jean 2,1-11 - See John 2,1:11


Mes amis, l’évangile des noces de Cana nous pose une question : qu’est-ce qui a fait changer d’avis Jésus ? [1] My friends, the gospel of the wedding in Cana asks us a question : what made Jesus change his mind ? [2]
Au début, Jésus n’a pas l’intention d’intervenir face au manque de vin signalé par sa mère : «  Femme, que me veux-tu ? Mon heure n’est pas encore venue » lui répond-il. Et elle part sans rien dire. L’affaire semble close. At first, Jesus has no intention of intervening in the lack of wine reported by his mother : “Woman, what do you want from me ? My time has not yet come” he replies. And she leaves without saying anything. The case seems closed.
Mais voilà que des serviteurs s’approchent de lui : «  Votre mère nous a envoyés vers vous en nous disant de faire tout ce que vous nous direz [même si cela semble absurde, ajoute notre imagination] ». But now servants approach him : "Your mother has sent us to you, telling us to do whatever you tell us [even if it sounds absurd, adds our imagination]".
En fait, Marie n’a pas renoncé à sa demande et elle revient à la charge indirectement [3]. In fact, Mary has not given up on her request and she returns to the charge indirectly [4].
Cette fois-ci, Jésus accepte et il accomplit pour la première fois ce que Jean appelle un signe là où Matthieu, Marc et Luc préfèrent parler de miracle : Jésus change l’eau des vases de purification en un très bon vin. This time, Jesus accepts and performs for the first time what John calls a sign when Matthew, Mark and Luke prefer to speak of a miracle : Jesus changes the water in the purification vessels into a very good wine.
L’évangile ne nous dit pourquoi Jésus a refusé tout d’abord ni pourquoi il a ensuite accepté la requête de sa mère quand elle revient à la charge. The gospel does not tell us why Jesus refused at first his mother’s request or why he then accepted it when she came back to the charge.
Pour éclaircir la question, portons notre attention sur le refus du début dans sa dimension non verbale : comment Jésus regarde sa mère, quel ton de voix il prend, et comment elle réagit. To clarify the question, let us pay attention to the refusal at the beginning in its non-verbal dimension : how Jesus looks at his mother, what tone of voice he takes, and how she reacts.
Comme l’évangile de Jean n’est ni une pièce de théâtre ni un roman, il ne nous fournit pas d’indications sur la mise en scène ou sur ce qui se passe dans l’esprit des protagonistes, alors visualisons la scène en partant d’une indication verbale à mon avis déterminante : Jésus appelle sa mère «  femme  » et non pas «  mère  », autrement dit l’échange ne se situe pas au niveau d’un fils et de sa mère. As the Gospel of John is neither a play nor a novel, we have no indications of the staging or what goes on in the minds of the protagonists, so let’s visualize the scene starting from a verbal indication : Jesus calls his mother "woman" and not "mother", in other words the exchange is not at the level of a son and his mother
Il ne s’agit pas d’épargner la honte à des connaissances ni de faire plaisir à une mère. Il s’agit de lancer une carrière publique qui conduit à la croix. Et dans, sous et à travers cette carrière se joue pas moins que le projet de salut de Dieu pour Sa création. This is neither about sparing shame to acquaintances nor about pleasing a mother. It is about launching a public career that leads to the cross. And in, under, and through this career plays out no less than God’s plan of salvation for His creation.
Nous pouvons maintenant expliciter les non-dits de l’évangile de Cana : le ton de la voix, le regard de Jésus sont durs. «  Tu ne sais pas ce que tu demandes. Tu ne sais pas ce qui est en jeu.  », voilà comment je traduis en mots ces éléments non-verbaux adressés à la descendante d’Ève. Le silence s’installe. We can now explain the things left unsaid in the Gospel of Cana : the tone of voice, the gaze of Jesus are harsh. “You don’t know what you’re asking for. You don’t know what is at stake. ”, this is how I translate into words these non-verbal elements addressed to the descendant of Eve. Silence sets in.
Ma conclusion. I conclude.
Je vois Marie soutenir ce regard d’une intensité terrible, sans baisser les yeux. Puis elle s’en va vers les serviteurs. Sans rien dire, elle a tout dit : «  je sais ce qui est en jeu ». I see Marie withstandig this gaze of a terrible intensity without lowering her eyes. Then she goes to the servants. Without saying anything, she had said it all : "I know what’s at stake".
Jésus a rencontré celle dont la foi supportera le spectacle de la croix, il peut commencer sa course. Jesus has met the one whose faith will endure the spectacle of the cross, he can begin his journey.

© fr. Franck Guyen op, janvier 2022


1三日目に、ガリラヤのカナで婚礼があって、イエスの母がそこにいた。 1 Or, le troisième jour, il y eut une noce à Cana de Galilée et la mère de Jésus était là. 1And the third day there was a marriage in Cana of Galilee ; and the mother of Jesus was there :
2イエスも、その弟子たちも婚礼に招かれた。 2 Jésus lui aussi fut invité à la noce ainsi que ses disciples. 2And both Jesus was called, and his disciples, to the marriage.
3 ぶどう酒が足りなくなったので、母がイエスに、「ぶどう酒がなくなりました」と言った。 3 Comme le vin manquait, la mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. » 3And when they wanted wine, the mother of Jesus saith unto him, They have no wine.
4 イエスは母に言われた。「婦人よ、わたしとどんなかかわりがあるのです。わたしの時はまだ来ていません。」 4 Mais Jésus lui répondit : « Que me veux-tu, femme ? Mon heure n’est pas encore venue. » 4Jesus saith unto her, Woman, what have I to do with thee ? mine hour is not yet come.
5 しかし、母は召し使いたちに、「この人が何か言いつけたら、そのとおりにしてください」と言った。 5 Sa mère dit aux serviteurs : « Quoi qu’il vous dise, faites-le. » 5His mother saith unto the servants, Whatsoever he saith unto you, do it.
6 そこには、ユダヤ人が清めに用いる石の水がめが六つ置いてあった。いずれも二ないし三メトレテス入りのものである。 6 Il y avait là six jarres de pierre destinées aux purifications des Juifs ; elles contenaient chacune de deux à trois mesures. 6And there were set there six waterpots of stone, after the manner of the purifying of the Jews, containing two or three firkins apiece.
7 イエスが、「水がめに水をいっぱい入れなさい」と言われると、召し使いたちは、かめの縁まで水を満たした。 7 Jésus dit aux serviteurs : « Remplissez d’eau ces jarres » ; et ils les emplirent jusqu’au bord. 7Jesus saith unto them, Fill the waterpots with water. And they filled them up to the brim.
8イエスは、「さあ、それをくんで宴会の世話役のところへ持って行きなさい」と言われた。召し使いたちは運んで行った。 8 Jésus leur dit : « Maintenant puisez et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent, 8And he saith unto them, Draw out now, and bear unto the governor of the feast. And they bare it.
9世話役はぶどう酒に変わった水の味見をした。このぶどう酒がどこから来たのか、水をくんだ召し使いたちは知っていたが、世話役は知らなかったので、花婿を呼んで、 9 et il goûta l’eau devenue vin — il ne savait pas d’où il venait, à la différence des serviteurs qui avaient puisé l’eau —, aussi il s’adresse au marié 9When the ruler of the feast had tasted the water that was made wine, and knew not whence it was : (but the servants which drew the water knew ;) the governor of the feast called the bridegroom,
10 言った。「だれでも初めに良いぶどう酒を出し、酔いがまわったころに劣ったものを出すものですが、あなたは良いぶどう酒を今まで取って置かれました。」 10 et lui dit : « Tout le monde offre d’abord le bon vin et, lorsque les convives sont gris, le moins bon ; mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant ! » 10And saith unto him, Every man at the beginning doth set forth good wine ; and when men have well drunk, then that which is worse : but thou hast kept the good wine until now.
11イエスは、この最初のしるしをガリラヤのカナで行って、その栄光を現された。それで、弟子たちはイエスを信じた。 11 Tel fut, à Cana de Galilée, le commencement des signes de Jésus. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui. 11This beginning of miracles did Jesus in Cana of Galilee, and manifested forth his glory ; and his disciples believed on him.

[1homélie du dimanche 16 janvier 2022, deuxième dimanche du temps ordinaire de l’an de grâce 2022

[2homily for Sunday, January 16, 2022, the second Sunday of Ordinary Time in the year of grace 2022

[3On retrouve cette même stratégie indirecte un peu plus loin dans l’évangile de la résurrection de Lazare : après avoir essuyé un refus de Jésus, Marthe le quitte mais c’est pour envoyer sa sœur Marie auprès de lui – Jésus relève alors le frère de Marthe d’entre les morts, ce qu’il avait refusé de faire au début.

[4We find this same indirect strategy a little further on in the Gospel of the resurrection of Lazarus : after having suffered a refusal from Jesus, Marthe leaves him but it is to send his sister Mary to him – Jesus then raises Martha’s brother from the dead, which he had refused to do at the beginning.

Navigation