La critique du christianisme par l’écologie

, par  Phap , popularité : 28%

voici la vidéo perfectible d’une intervention intitulée "Quand l’écologie critique le christianisme" à la journée de rentrée d’un mouvement chrétien catholique.

Il s’agit de l’état actuel de ma réflexion, elle gagnera en nuances avec les discussions à venir, en particulier avec les agriculteurs : le discours écologique ne doit pas être monopolisé par des citadins qui vivent "hors sol" loin de la "nature" - je fais partie des citadins vivant "hors sol".


le minutage de la video qui dure 1h15’

introduction

  • 00’ : bibliographie
  • 05’ : le plan de la conférence en quatre parties
  • 09’ : ma légitimité à parler de l’écologie

première partie : la critique du christianisme par l’écologie

  • 13’ : ce que dit l’écologie comme science : le Giec
  • 20’ : ce que dit l’écologie profonde par rapport à l’écologie superficielle
  • 22’ : la critique de l’historien américain (USA) Lynn White (1907-1987)
  • 29’ : la critique de la philosophe écoféministe australienne Val Plumwood (1939-2008)

seconde partie : la critique du christianisme par l’écologie

  • 40’ : la solution proposée par Lynn : s’inspirer de François d’Assise
  • 44’ : la solution proposée par Val Plumwood : un animisme moderne
  • 47’ : l’expérience de Val Plumwood : l’œil du crocodile
  • 54’ : aparté sur le circuit de « production » de viande

troisième partie : une réponse chrétienne

  • 54’ : réponse avec des arguments bibliques
  • 1h03’ : réponse avec des arguments historiques

quatrième partie : une réponse chrétienne

  • 1h05 : comment justifier l’extension de l’éthique et du droit au non-humain
  • 1h10 : la nécessité du registre religieux
  • 1h12 : l’idéal de consommation mondial

frère Franck Guyen op, septembre 2023