Florilège de textes bibliques sur la sexualité

, par  Phap , popularité : 32%

Avertissements.
Le lecteur néophyte aura intérêt à lire les articles suivants qui l’introduiront à la lecture de ce monument littéraire et religieux qu’est la Bible :

Notre sélection de textes bibliques est nécessairement partielle et partiale, eu égard à l’ampleur du sujet et à sa complexité.
Nous avons utilisé la Traduction œcuménique biblique (TOB) de la Bible.


Table des matières


1. L’objectif de base : plaire à Dieu dans notre vie corporelle

4 18 Notre objectif n’est pas ce qui se voit, mais ce qui ne se voit pas ; ce qui se voit est provisoire, mais ce qui ne se voit pas est éternel.
51 Car nous le savons, si notre demeure terrestre, qui n’est qu’une tente, se détruit, nous avons un édifice, œuvre de Dieu, une demeure éternelle dans les cieux, qui n’est pas faite de main d’homme.
2 Et nous gémissons, dans le désir ardent de revêtir, par-dessus l’autre, notre habitation céleste, 3 pourvu que nous soyons trouvés vêtus et non pas nus [1]. 4 Car nous qui sommes dans cette tente, nous gémissons, accablés ; c’est un fait : nous ne voulons pas nous dévêtir, mais revêtir un vêtement sur l’autre afin que ce qui est mortel soit englouti par la vie. 5 Celui qui nous a formés pour cet avenir, c’est Dieu, qui nous a donné les arrhes de l’Esprit.
6 Ainsi donc, nous sommes toujours pleins de confiance, tout en sachant que, tant que nous habitons dans ce corps, nous sommes hors de notre demeure, loin du Seigneur, 7 car nous cheminons par la foi, non par la vue...
8 Oui, nous sommes pleins de confiance et nous préférons quitter la demeure de ce corps pour aller demeurer auprès du Seigneur.
9 Aussi notre ambition - que nous conservions notre demeure ou que nous la quittions - est-elle de lui plaire. 10 Car il nous faudra tous comparaître à découvert devant le tribunal du Christ afin que chacun recueille le prix de ce qu’il aura fait durant sa vie corporelle, soit en bien, soit en mal.
2 Corinthiens 418-510


2. Commencer par soi avant de jouer au sage

16 C’est ce qui paraîtra au jour où, selon mon Évangile, Dieu jugera par Jésus Christ le comportement caché des hommes.
17 Mais, si toi qui portes le nom de Juif, qui te reposes sur la loi et qui mets ton orgueil en ton Dieu, 18 toi qui connais sa volonté, toi qui, instruit par la loi, discernes l’essentiel, 19 toi qui es convaincu d’être le guide des aveugles, la lumière de ceux qui sont dans les ténèbres, 20 l’éducateur des ignorants, le maître des simples, parce que tu possèdes dans la loi l’expression même de la connaissance et de la vérité...

21 Eh bien ! toi qui enseignes autrui, tu ne t’enseignes pas toi-même ! Tu prêches de ne pas voler, et tu voles ! 22 Tu interdis l’adultère, et tu commets l’adultère ! Tu as horreur des idoles, et tu pilles leurs temples ! 23 Tu mets ton orgueil dans la loi, et tu déshonores Dieu en transgressant la loi !

24 En effet, comme il est écrit, le nom de Dieu est blasphémé à cause de vous parmi les païens.
Romains 2 16-24


3. création du couple dans le premier récit

20 Dieu dit : « Que les eaux grouillent de bestioles vivantes et que l’oiseau vole au-dessus de la terre face au firmament du ciel. » 21 Dieu créa les grands monstres marins, tous les êtres vivants et remuants selon leur espèce, dont grouillèrent les eaux, et tout oiseau ailé selon son espèce. Dieu vit que cela était bon. 22 Dieu les bénit en disa « Soyez féconds et prolifiques, remplissez les eaux dans les mers, et que l’oiseau prolifère sur la terre ! » 23 Il y eut un soir, il y eut un matin : cinquième jour.

24 Dieu dit : « Que la terre produise des êtres vivants selon leur espèce : bestiaux, petites bêtes, et bêtes sauvages selon leur espèce ! » Il en fut ainsi. 25 Dieu fit les bêtes sauvages selon leur espèce, les bestiaux selon leur espèce et toutes les petites bêtes du sol selon leur espèce. Dieu vit que cela était bon.

26 Dieu dit : « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il soumette les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, les bestiaux, toute la terre et toutes les petites bêtes qui remuent sur la terre ! »
27 Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa ; mâle et femelle il les créa. 28 Dieu les bénit et Dieu leur dit : « Soyez féconds et prolifiques, remplissez la terre et dominez-la. Soumettez les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et toute bête qui remue sur la terre ! »
Genèse 120-28


4. création du couple dans le second récit

4 Le jour où le SEIGNEUR Dieu fit la terre et le ciel, 5 il n’y avait encore sur la terre aucun arbuste des champs, et aucune herbe des champs n’avait encore germé, car le SEIGNEUR Dieu n’avait pas fait pleuvoir sur la terre et il n’y avait pas d’homme pour cultiver le sol ; 6 mais un flux montait de la terre et irriguait toute la surface du sol.

7 Le SEIGNEUR Dieu modela l’homme avec de la poussière prise du sol. Il insuffla dans ses narines l’haleine de vie, et l’homme devint un être vivant. 8 Le SEIGNEUR Dieu planta un jardin en Eden, à l’orient, et il y plaça l’homme qu’il avait formé.

9 Le SEIGNEUR Dieu fit germer du sol tout arbre d’aspect attrayant et bon à manger, l’arbre de vie au milieu du jardin et l’arbre de la connaissance de ce qui est bon ou mauvais. 10 Un fleuve sortait d’Eden pour irriguer le jardin ; de là il se partageait pour former quatre bras. 11 L’un d’eux s’appelait Pishôn : c’est lui qui entoure tout le pays de Hawila où se trouve l’or 12 - et l’or de ce pays est bon - ainsi que le bdellium et la pierre d’onyx. 13 Le deuxième fleuve s’appelait Guihôn ; c’est lui qui entoure tout le pays de Koush. 14 Le troisième fleuve s’appelait Tigre ; il coule à l’orient d’Assour. Le quatrième fleuve, c’était l’Euphrate.

15 Le SEIGNEUR Dieu prit l’homme et l’établit dans le jardin d’Eden pour cultiver le sol et le garder. 16 Le SEIGNEUR Dieu prescrivit à l’homme : « Tu pourras manger de tout arbre du jardin, 17 mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance de ce qui est bon ou mauvais car, du jour où tu en mangeras, tu devras mourir. »

18 Le SEIGNEUR Dieu dit : « Il n’est pas bon pour l’homme d’être seul. Je veux lui faire une aide qui lui soit accordée. » 19 Le SEIGNEUR Dieu modela du sol toute bête des champs et tout oiseau du ciel qu’il amena à l’homme pour voir comment il les désignerait. Tout ce que désigna l’homme avait pour nom « être vivant » ; 20 l’homme désigna par leur nom tout bétail, tout oiseau du ciel et toute bête des champs, mais pour lui-même, l’homme ne trouva pas l’aide qui lui soit accordée.

21 Le SEIGNEUR Dieu fit tomber dans une torpeur l’homme qui s’endormit ; il prit l’une de ses côtes et referma les chairs à sa place. 22 Le SEIGNEUR Dieu transforma la côte qu’il avait prise à l’homme en une femme qu’il lui amena. 23 L’homme s’écria : « Voici cette fois l’os de mes os et la chair de ma chair, celle-ci, on l’appellera femme car c’est de l’homme qu’elle a été prise. » 24 Aussi l’homme laisse-t-il son père et sa mère pour s’attacher à sa femme, et ils deviennent une seule chair.

25 Tous deux étaient nus, l’homme et sa femme, sans se faire mutuellement honte.
Genèse 2 4-25


5. la mise à mal du lien conjugal

6 La femme vit que l’arbre était bon à manger, séduisant à regarder, précieux pour agir avec clairvoyance. Elle en prit un fruit dont elle mangea, elle en donna aussi à son mari, qui était avec elle, et il en mangea.
7 Leurs yeux à tous deux s’ouvrirent et ils surent qu’ils étaient nus. Ayant cousu des feuilles de figuier, ils s’en firent des pagnes.

8 Or ils entendirent la voix du SEIGNEUR Dieu qui se promenait dans le jardin au souffle du jour. L’homme et la femme se cachèrent devant le SEIGNEUR Dieu au milieu des arbres du jardin.

9 Le SEIGNEUR Dieu appela l’homme et lui dit : « Où es-tu ? »
10 Il répondit : « J’ai entendu ta voix dans le jardin, j’ai pris peur car j’étais nu, et je me suis caché. » - 11 « Qui t’a révélé, dit-il, que tu étais nu ? Est-ce que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais prescrit de ne pas manger ? » 12 L’homme répondit : « La femme que tu as mise auprès de moi, c’est elle qui m’a donné du fruit de l’arbre, et j’en ai mangé. »
13 Le SEIGNEUR Dieu dit à la femme : « Qu’as-tu fait là ? » La femme répondit : « Le serpent m’a trompée et j’ai mangé. »

Le SEIGNEUR Dieu dit au serpent : « Parce que tu as fait cela, tu seras maudit entre tous les bestiaux et toutes les bêtes des champs ; tu marcheras sur ton ventre et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. 15 Je mettrai l’hostilité entre toi et la femme, entre ta descendance et sa descendance. Celle-ci te meurtrira à la tête et toi, tu la meurtriras au talon. »

16 Il dit à la femme : « Je ferai qu’enceinte, tu sois dans de grandes souffrances ; c’est péniblement que tu enfanteras des fils. Ton désir te poussera vers ton homme et lui te dominera. »

17 Il dit à Adam : « Parce que tu as écouté la voix de ta femme et que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais formellement prescrit de ne pas manger, le sol sera maudit à cause de toi. C’est dans la peine que tu t’en nourriras tous les jours de ta vie, 18 il fera germer pour toi l’épine et le chardon et tu mangeras l’herbe des champs. 19 À la sueur de ton visage tu mangeras du pain jusqu’à ce que tu retournes au sol car c’est de lui que tu as été pris. Oui, tu es poussière et à la poussière tu retourneras. »
Genèse 36-19


6. Un couple modèle

4 Puis on laissa Tobias et on ferma la porte de la chambre. Il se leva du lit et dit à Sara : « Lève-toi, ma sœur, prions et supplions notre Seigneur de nous manifester sa miséricorde et son salut. »

5 Elle se leva et ils se mirent à prier et à supplier, pour que leur soit accordé le salut.
Et il se mit à dire : « Béni sois-tu, Dieu de nos pères ! Béni soit ton nom dans toutes les générations à venir ! Que te bénissent les cieux et toute ta création dans tous les siècles ! 6 C’est toi qui as fait Adam, c’est toi qui as fait pour lui une aide et un soutien, sa femme Ève, et de tous deux est née la race des hommes. C’est toi qui as dit : Il n’est pas bon que l’homme soit seul, faisons-lui une aide semblable à lui.

7 À présent donc, ce n’est pas un désir illégitime qui me fait épouser ma sœur que voici, mais le souci de la vérité. Ordonne qu’il nous soit fait miséricorde, à elle et à moi, et que nous parvenions ensemble à la vieillesse. » 8 Puis ils dirent d’une seule voix : « Amen, amen ! », 9 et ils se couchèrent pour la nuit.
Tobit 84-9


7. La dénonciation de l’adultère chez l’homme et la femme

18 l’homme infidèle à sa propre couche et qui se dit en lui-même : « Qui pourrait me voir ? Il fait sombre autour de moi, les murs me cachent, personne ne peut me voir. Pourquoi me préoccuper ? Le Très-Haut ne prendra point note de mes péchés. »
19 Les yeux des hommes, voilà ce qu’il redoute et il ignore que les yeux du Seigneur sont infiniment plus lumineux que le soleil, qu’ils observent toutes les démarches des hommes et pénètrent les plus secrets recoins . 20 Avant d’être créées, toutes choses lui étaient connues, et il en va de même après leur achèvement.
21 Cet homme recevra son châtiment sur les places de la ville, et il se fera prendre où il s’y attendait le moins.

22 Il en va de même pour la femme qui, délaissant son mari, lui suscite un héritier de quelqu’un d’autre : 23 d’abord elle a désobéi à la Loi du Très-Haut ; ensuite elle a commis une faute contre son mari ; en troisième lieu, elle s’est prostituée dans l’adultère et a suscité des enfants d’un autre homme.
24 Elle-même sera traînée devant l’assemblée et l’on fera une enquête au sujet de ses enfants. 25 Ses enfants ne pourront prendre racine et ses rameaux ne porteront pas de fruits. 26 Une malédiction s’attachera à sa mémoire et son infamie jamais ne sera effacée.

27 Ceux qui restent sauront ainsi que rien ne vaut la crainte du Seigneur et que rien n’est plus doux que d’observer ses commandements.
Siracide - Ecclésiastique 23 18-27


8. Jésus face à l’adultère : distinguer entre l’acte et la personne


27 « Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras pas d’adultère. 28 Et moi, je vous dis : quiconque regarde une femme avec convoitise a déjà, dans son cœur, commis l’adultère avec elle.
Matthieu 527-28


3 Des Pharisiens s’avancèrent vers lui et lui dirent pour lui tendre un piège : « Est-il permis de répudier sa femme pour n’importe quel motif ? » 4 Il répondit : « N’avez-vous pas lu que le Créateur, au commencement, les fit mâle et femelle 5 et qu’il a dit : C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et les deux ne feront qu’une seule chair. 6 Ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a uni ! »
7 Ils lui dise « Pourquoi donc Moïse a-t-il prescrit de délivrer un certificat de répudiation quand on répudie ? »
8 Il leur dit : « C’est à cause de la dureté de votre cœur que Moïse vous a permis de répudier vos femmes ; mais au commencement il n’en était pas ainsi. 9 Je vous le dis : Si quelqu’un répudie sa femme - sauf en cas d’union illégale - et en épouse une autre, il est adultère [2]. »
Matthieu 193-9


Les scribes et les Pharisiens amenèrent alors une femme qu’on avait surprise en adultère et ils la placèrent au milieu du groupe. 4 « Maître, lui dirent-ils, cette femme a été prise en flagrant délit d’adultère. 5 Dans la Loi, Moïse nous a prescrit de lapider ces femmes-là. Et toi, qu’en dis-tu ? »

6 Ils parlaient ainsi dans l’intention de lui tendre un piège, pour avoir de quoi l’accuser. Mais Jésus, se baissant, se mit à tracer du doigt des traits sur le sol.

7 Comme ils continuaient à lui poser des questions, Jésus se redressa et leur dit : « Que celui d’entre vous qui n’a jamais péché lui jette la première pierre. » 8 Et s’inclinant à nouveau, il se remit à tracer des traits sur le sol.

9 Après avoir entendu ces paroles, ils se retirèrent l’un après l’autre, à commencer par les plus âgés, et Jésus resta seul.

Comme la femme était toujours là, au milieu du cercle, 10 Jésus se redressa et lui dit : « Femme, où sont-ils donc ? Personne ne t’a condamnée ? » 11 Elle répondit : « Personne, Seigneur », et Jésus lui dit : « Moi non plus, je ne te condamne pas : va, et désormais ne pèche plus. »
Jean 83-11


9. Exhortation au respect du corps

11 Voilà ce que vous étiez, du moins quelques-uns. Mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus Christ et par l’Esprit de notre Dieu.
12 « Tout m’est permis », mais tout ne convient pas. « Tout m’est permis », mais moi je ne me laisserai asservir par rien. 13 Les aliments sont pour le ventre, et le ventre pour les aliments, et Dieu détruira ceux-ci et celui-là. Mais le corps n’est pas pour la débauche, il est pour le Seigneur, et le Seigneur est pour le corps. 14 Or, Dieu, qui a ressuscité le Seigneur, nous ressuscitera aussi par sa puissance.

15 Ne savez-vous pas que vos corps sont les membres du Christ ? Prendrai-je les membres du Christ pour en faire des membres de prostituée ? Certes non !
16 Ne savez-vous pas que celui qui s’unit à la prostituée fait avec elle un seul corps ? Car il est dit : Les deux ne seront qu’une seule chair. 17 Mais celui qui s’unit au Seigneur est avec lui un seul esprit.

18 Fuyez la débauche. Tout autre péché commis par l’homme est extérieur à son corps. Mais le débauché pèche contre son propre corps.
19 Ou bien ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous et qui vous vient de Dieu, et que vous ne vous appartenez pas ?

20 Quelqu’un a payé le prix de votre rachat. Glorifiez donc Dieu par votre corps.
1 Corinthiens 511-20


10. De la continence totale

Les disciples lui dire « Si telle est la condition de l’homme envers sa femme, il n’y a pas intérêt à se marier. » 11 Il leur répondit : « Tous ne comprennent pas ce langage, mais seulement ceux à qui c’est donné.
12 En effet, il y a des eunuques qui sont nés ainsi du sein maternel ;
il y a des eunuques qui ont été rendus tels par les hommes ;
et il y en a qui se sont eux-mêmes rendus eunuques à cause du Royaume des cieux.

Comprenne qui peut comprendre ! »
Matthieu 19 10-12


11. La prudence en matière de continence sexuelle (1)

29 Voici ce que je dis, frères : le temps est écourté. Désormais, que ceux qui ont une femme soient comme s’ils n’en avaient pas, 30 ceux qui pleurent comme s’ils ne pleuraient pas, ceux qui se réjouissent comme s’ils ne se réjouissaient pas, ceux qui achètent comme s’ils ne possédaient pas, 31 ceux qui tirent profit de ce monde comme s’ils n’en profitaient pas vraiment. Car la figure de ce monde passe.

32 Je voudrais que vous soyez exempts de soucis. Celui qui n’est pas marié a souci des affaires du Seigneur : il cherche comment plaire au Seigneur. 33 Mais celui qui est marié a souci des affaires du monde : il cherche comment plaire à sa femme, 34 et il est partagé. De même, la femme sans mari et la jeune fille ont souci des affaires du Seigneur, afin d’être saintes de corps et d’esprit. Mais la femme mariée a souci des affaires du monde : elle cherche comment plaire à son mari.

35 Je vous dis cela dans votre propre intérêt, non pour vous tendre un piège, mais pour que vous fassiez ce qui convient le mieux et que vous soyez attachés au Seigneur, sans partage.

36 Si quelqu’un, débordant d’ardeur, pense qu’il ne pourra pas respecter sa fiancée et que les choses doivent suivre leur cours, qu’il fasse selon son idée. Il ne pèche pas : qu’ils se marient.
37 Mais celui qui a pris dans son cœur une ferme résolution, hors de toute contrainte et qui, en pleine possession de sa volonté, a pris en son for intérieur la décision de respecter sa fiancée, celui-là fera bien.

38 Ainsi celui qui épouse sa fiancée fait bien, et celui qui ne l’épouse pas fera encore mieux.

39 La femme est liée à son mari aussi longtemps qu’il vit. Si le mari meurt, elle est libre d’épouser qui elle veut, mais un chrétien seulement. 40 Cependant elle sera plus heureuse, à mon avis, si elle reste comme elle est : et je crois, moi aussi, avoir l’Esprit de Dieu.
1 Corinthiens 729-40


12. La prudence en matière de continence sexuelle (2)

Venons-en à ce que vous m’avez écrit. Il est bon pour l’homme de s’abstenir de la femme. 2 Toutefois, pour éviter tout dérèglement, que chaque homme ait sa femme, et chaque femme son mari. 3 Que le mari remplisse ses devoirs envers sa femme, et que la femme fasse de même envers son mari. 4 Ce n’est pas la femme qui dispose de son corps, c’est son mari. De même ce n’est pas le mari qui dispose de son corps, c’est sa femme.
5 Ne vous refusez pas l’un à l’autre, sauf d’un commun accord et temporairement, afin de vous consacrer à la prière ; puis retournez ensemble, de peur que votre incapacité à vous maîtriser ne donne à Satan l’occasion de vous tenter.

6 En parlant ainsi, je vous fais une concession, je ne vous donne pas d’ordre. 7 Je voudrais bien que tous les hommes soient comme moi ; mais chacun reçoit de Dieu un don particulier, l’un celui-ci, l’autre celui-là.

8 Je dis donc aux célibataires et aux veuves qu’il est bon de rester ainsi, comme moi. 9 Mais s’ils ne peuvent vivre dans la continence, qu’ils se marient ; car il vaut mieux se marier que brûler.

10 À ceux qui sont mariés j’ordonne, non pas moi, mais le Seigneur : que la femme ne se sépare pas de son mari 11 - si elle en est séparée, qu’elle ne se remarie pas ou qu’elle se réconcilie avec son mari - , et que le mari ne répudie pas sa femme.

12 Aux autres je dis, c’est moi qui parle et non le Seigneur : si un frère a une femme non croyante et qu’elle consente à vivre avec lui, qu’il ne la répudie pas. 13 Et si une femme a un mari non croyant et qu’il consente à vivre avec elle, qu’elle ne le répudie pas. 14 Car le mari non croyant est sanctifié par sa femme, et la femme non croyante est sanctifiée par son mari. S’il en était autrement, vos enfants seraient impurs, alors qu’ils sont saints.

15 Si le non-croyant veut se séparer, qu’il le fasse ! Le frère ou la sœur ne sont pas liés dans ce cas : c’est pour vivre en paix que Dieu vous a appelés. 16 En effet, sais-tu, femme, si tu sauveras ton mari ? Sais-tu, mari, si tu sauveras ta femme ?
1 Corinthiens 71-16


13. On est comme des anges dans le ciel.

23 Ce jour-là, des Sadducéens s’approchèrent de lui. Les Sadducéens disent qu’il n’y a pas de résurrection.
Ils lui posèrent cette question : 24 « Maître, Moïse a dit : Si quelqu’un meurt sans avoir d’enfants, son frère épousera la veuve, pour donner une descendance à son frère.
25 Or il y avait chez nous sept frères. Le premier, qui était marié, mourut ; et comme il n’avait pas de descendance, il laissa sa femme à son frère ; 26 de même le deuxième, le troisième, et ainsi jusqu’au septième. 27 Finalement, après eux tous, la femme mourut.
28 Eh bien ! À la résurrection, duquel des sept sera-t-elle la femme, puisque tous l’ont eue pour femme ? »

29 Jésus leur répondit : « Vous êtes dans l’erreur, parce que vous ne connaissez ni les Écritures ni la puissance de Dieu. 30 À la résurrection, en effet, on ne prend ni femme ni mari ; mais on est comme des anges dans le ciel.

31 Et pour ce qui est de la résurrection des morts, n’avez-vous pas lu la parole que Dieu vous a dite : 32 Je suis le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob ? Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants. »

33 En entendant cela, les foules étaient frappées de son enseignement.
Matthieu 2223-33


Fr. Franck Guyen op, mars 2023


Vous appréciez la présence du site esperer-isshoni.info sur le Web : vous pouvez faire un don à la communauté dans laquelle je vis (cliquer ici pour voir comment procéder)


[1« Mais revêtez le Seigneur Jésus Christ et ne vous abandonnez pas aux préoccupations de la chair pour en satisfaire les convoitises. »
Romains 13,14

[2« 31 « D’autre part il a été dit : Si quelqu’un répudie sa femme, qu’il lui remette un certificat de répudiation. 32 Et moi, je vous dis : quiconque répudie sa femme - sauf en cas d’union illégale - la pousse à l’adultère ; et si quelqu’un épouse une répudiée, il est adultère. »
Matthieu 5 31-32

Navigation